Comment le hasard d’une rencontre peut faire une bonne photo… le lendemain

Toilettage pour les predrix grises

Je vous présente le francolin gris. Cet oiseau, aussi appelé perdrix, vit dans les bas : champs de cannes, friches, hautes herbes, …. Mâle et femelle se ressemble.
A ne pas confondre avec la perdrix de Madagascar, aussi appelé francolin, mais qui vit dans les hauts.  Le mâle à une partie de la tête noire avec des bandes blanches.

Alors que j’avais tout préparé pour ma session de photos sur la caille de chine et que la tension montait d’un coup… je tourne la tête vers la petite fenêtre de l’affût et je vois bouger sur une petite place au loin. Il y avait déjà eu à cet endroit là : tourterelles pays et tourterelles malgaches.

predrix grise à Sainte-Marie

Mais, surprise, cette fois devant mes yeux ébahis se dresse une famille de perdrix. Je ne m’y attendais vraiment pas car normalement cet oiseau a un chant puissant qui annonce, à bonne distance, sa présence dans le secteur.

Quelle joie mais aussi quelle frustration car mon angle d’action est restreint, il a été calculé pour le passage des cailles. Les perdrix sont trop à droite, tous mouvements brusques et déplacements importants risquent de trahir ma présence, et la sanction de l’envol serait irrévocable.
Je ronge ma rage un moment devant le spectacle du bain de poussière que m’offrent les volatiles mais ne pouvant contenir mon besoin d’images, j’entreprends de basculer mon appareil à l’avant afin de pouvoir le tourner à 90° sur la droite. J’accompagne cela d’un mouvement corporel car sinon l’œilleton n’est plus du tout à ma portée. Le tout à la vitesse impressionnante d’un Lendormi en chasse pour faire le moins de bruit possible.

L’opération fonctionne et la scène animalière se déroule à présent dans un coin du viseur. Mais cela se transforme rapidement en épreuve car le champ est rempli d’éléments parasites qui accroche la mise au point et ma position tendue, mi assis mi debout, est insoutenable. La tétanie me guette… Je décide de me contenter de quelques clichés tout en me promettant de revenir dans de meilleures conditions.

bain de poussière

predrix grise à Sainte-Marie

famille de predrix

predrix grise

predrix grise à Sainte-Marie

Share

11 commentaires

  1. belle série de photos avec une belle lumière.

  2. un vrai sport la photo finalement…franco,sont les plus belles photos de perdrix que je vois…en plus en famille…félicitation!!!

  3. Petite lecture détente du lundi matin avant d’attaquer une longue journée et dure semaine… merci !

  4. FELICITATIONSSSSSS !!

  5. superbes ces photo alex !!
    tu étais ou exactement ? ds les haut de st leu ??? 🙂

    franchement BRAVO et bonne continuation !!

    A+Dom

  6. Quoi ! T’étais à Sainte Marie et tu es pas passé la case ?!! :-))))

    Pour un coin d’oeil c’est réussi, joli zoiseau.

  7. Serge Garnier

    Encore merci Alexandre pour ces belles images qui, on en juge par la lecture, ont été gagnées de haute lutte…

  8. beau moment!
    J’en ai souvent vu et photographier mais pas aussi réussi=)
    Comme dit Dom je pensais aussi à St Leu genre la chaloupe st Leu!
    C’est la haut que j’en ai vu le plus!
    Le on ne voit que des femelles c’est bien ça? Les mâles ont bien la tête avec 2 traits blanc si je ne me trompe pas?

    • Ce francolin ne vit que dans les bas. Mâle et femelle se ressemblent.
      Celle dont tu parles, c’est la perdrix de Madagascar/caille malgache et aussi nommée à tort : francolin. Elle vit que dans les hauts et comme tu dis : le mâle a des zones noires sur la tête et des bandes blanches.
      Je vais mettre la précision dans mon article.
      Et je vais essayer de faire des photos pour faire un article perdrix malgache

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.