L’inconnu attendu déçu

oiseau réunion

Qu’est-ce qui se cache sous ce titre bien mystérieux ?
Tout simplement quelque chose qui vous est déjà arrivé : de l’attente, de l’espoir et finalement une fausse joie, de la désolation et de la déception.
J’avoue que là je ne vous aide pas à comprendre davantage…

Entrons donc dans le vif du sujet.

Si vous me suivez sur Facebook, vous avez peut-être remarqué que les photographes animaliers attendent l’été comme une bonne nouvelle.

Pas pour le soleil, mais plutôt pour les oiseaux migrateurs. Ces oiseaux qui viennent des contrées lointaines et qui apportent avec eux un peu d’exotisme.

Il n’y a que 40 d’espèces d’oiseaux qui nichent à La Réunion. Toutes les autres sont de passage.

Impossible de savoir à l’avance quelle sera la bonne surprise de la saison.

J’ai déjà été gâté, en octobre, par 2 oiseaux d’apparitions très très rare sur notre île (voir article). Mais voici que mes yeux se sont mis à briller d’excitation quand j’ai entendu qu’un rolle violet (Eurystomus glaucurus – Broad-billed Rolle) avait posé ses pattes chez nous.
Où ? Quand ? Combien de temps ?
La chasse au trésor était lancée.

Mais la quête de la belle photo d’oiseau c’est tout d’abord une enquête !

J’ai multiplié les contacts et ma présence sur les sites et réseaux afin de récolter des indices. Aussitôt une information glanée, le lendemain matin, réveil à 4h pour être présent sur place au lever du soleil. Et là, le commencement d’une recherche effrénée sur le terrain…

Et RIEN !!!
Retour à la case départ.
Une info tombe dans la journée : là encore c’est la course pour voir le rollier avant la fin du jour…

RIEN !
1, 2, 3, 7,… une dizaine de sorties et toujours pas de traces. La photo naturaliste met la ténacité à rude épreuve.
Est-il rentré chez lui ?
Après tout, c’est un oiseau de passage et on ne peut savoir combien de temps il va rester.
Un matin mon mobile sonne : « Alex tu cherches toujours à voir le Rolle violet ? »
Un « OUIIIIIIIIIII » rempli d’excitation retentit de ma part !
Mais la personne (Julie) m’apprend que l’oiseau est en centre de soin.
Il n’est pas capable de voler.
On lui a coupé les plumes des ailes


C’est la douche froide et un silence pesant.

oiseau réunion
J’enrage de voir le comportement de certains. Cet oiseau n’avait aucune chance en cage, il se nourrit d’insectes vivants. Pourquoi toujours vouloir posséder les choses, contrôler La Nature ???
Résultat, une longue période de cage pour l’oiseau sauvage, le temps de refaire son beau plumage. Et pour moi, retour sur le terrain à la recherche d’un oiseau libre.

Je l’aurai un jour, je l’aurai !

rolle violet en soin à la SEOR

4 Comments:

  1. Oh non ! pauvre oiseau qui n’a rien demandé d’autre qu’à voler en paix ! ! mais pourquoi l’humain a donc t-il besoin de se sentir supérieur à ce point, à toutes autres espèces vivantes ??? Refais-toi une santé petit oiseau et repars vite vers de nouveaux horizons, en essayant,cette fois, d’éviter la bêtise humaine :/

  2. Les gens sont MAUVAIS… Pauvre petit « zoizo » …Beau plumage en plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *