Séjour en Bolivie et au Pérou

Yabalex au Salar de Uyuni - AV

Je n’avais jamais mis les pieds en Amérique latine alors en 2020, j’ai accroché mon sac à dos photo, « ralé » ma valise et c’est parti pour la Bolivie !

Santa Cruz pour commencer.

Cathédrale de Santa Cruz - Yabalex

Alors, comment vous dire … Il y a la cathédrale et un petit marché artisanal à côté mais franchement rien de transcendant à découvrir dans cette grosse ville d’1,5 million d’habitants.

Le café au lait de la place du 24 septembre
Heureusement, j’ai eu l’occasion de visiter le jardin botanique. La guide du parc que je comprends en partie nous présente la flore la plus emblématique du pays.

Et pour moi, de vrais bonnes surprises arrivent au fur et à mesure.    Oh ! Un petit écureuil - Yabalex

Des petits écureuils ! C’est incroyable comment c’est hypnotique ces petites bêtes.  J’avais déjà sûrement 20 photos mais j’en voulais toujours plus : une meilleure pose, un autre fond, la lumière en contre-jour… 

Urubu de la famille des vautours - Yabalex

Urubu à tête rouge

Bien sûr l’avifaune (les oiseaux), avec des passages d’urubu à tête rouge (une marque de vautour), des conures libres comme l’air, un petit Organiste chlorotique (Euphonia chlorotica) richement coloré et bien d’autres. J’ai même entendu un « héron strié » (que l’on trouve à La Réunion) dérangé et qui s’est posé plus loin. Plus tard avec un guide des oiseaux de Bolivie, j’ai pu confirmer qu’il s’agissait bien du héron strié (je peux donc enlever les guillemets dans le texte).

Conure

Organiste chlorotique

Organiste chlorotique (Euphonia chlorotica)

La plus grosse surprise se trouvait dans un arbre, en pleine sieste (sa passion) avec une pelage mimétique qui le rend impossible à détecter malgré ses grandes griffes à la Wolverine. Vous voyez de qui je parle ? C’est la star de la pub de NRJ mobile ? Whaaaaaaaaaaaaaat ….

Le fameux paresseux dans son activité favorite : la sieste

Impossible de mieux le voir tellement il avait la tête dans l’arbre mais j’ai adoré cette rencontre.

Sucre, la ville qui annonce le goût.

A 2780 m d’altitude, ses murs blancs et ses toits en briques du 18 et 19ème siècles font parties du patrimoine mondial de l’UNESCO. Effectivement, la ville ne manque pas de cachet et on l’apprécie encore plus en prenant de la hauteur. Car si vous cherchez Sucre sur internet, l’image qui revient la plus souvent est celle du Couvent San Felipe de Neri.

Et pour les amateurs, il faut goûter les chocolats « Para ti« , les meilleurs de Bolivie.

Le fameux couvant San Felipe de Neri

Le patio du Couvent San Felipe de Neri à Sucre

 

Angle de bâtiment avec balcon en bois à Sucre (Bolivie)

Murs blancs, balcons en bois et petits commerces ambulants souvent tenus par de vieilles dames.

 

La place principale de Sucre

Un côté de la place principale de Sucre où le prince Don Francisco et son épouse Clotilde Argadoña ont souhaité reconstituer un peu de Paris, dans le parc.

Marché à Sucre

Il y a énormément de jeunes à Sucre, j’ai fait l’expérience de croiser 2 sorties d’écoles : impossible d’avancer.

Elèves des écoles qui défilent

Défilé d’élèves au son de la fanfare

Rien de tel, ensuite, qu’une randonnée à 3550m d’altitude dans les montagnes de Chataquila, ancien chemin des Incas, pour profiter de la quiétude et de la beauté des paysages.

Bien sûr le guide vous donne des feuilles de coca à chiquer. Malgré cela, j’ai vu ni condor, ni puma… ni dinosaure. C’est pourtant ici que l’on peut observer de nombreuses traces de dinosaures qui datent de 68 millions d’années.

Montagnes de Chataquila

Un paysage magnifique et un grand bol d’air pur.

 

Randonnée sur les traces des incas

Randonnée sur les traces des incas

 

Une vieille dame et un très jeune garçon commence l'ascension

Une vieille dame et un très jeune garçon commencent l’ascension. Nous on a mis 2h30 pour descendre…

 

Extrait de paysage. La roche gris/bleu sert à faire du ciment

Extrait de paysage. La roche gris/bleu sert à faire du ciment

Passage dans le village authentique de Potolo survolé par une dizaine de conures mitrées (des perruches). Les villageois vous épient d’un œil discret avant de se cacher si vous braquez un appareil photo vers eux.

Petit village de Potolo

scène bucolique

Ânes, moutons et bergère à côté de maisons en torchis

 

Les paysages sont grandioses

Culture de maïs dans un paysage grandiose

 

Point de vue sur les montagnes avant le retour à Sucre

Point de vue sur les montagnes avant le retour en 4×4 à Sucre

Potosi à 4070m d’altitude

Une ville qui était classée au patrimoine mondial et qui garde des restes de couleurs et un charme certain avec ses beaux balcons en bois. Mais Potosi est surtout connue pour l’extraction d’argent dans la montagne qui domine la ville à 4780m. Une des plus grande source de minerai d’argent au monde. 

Point de vue sur la montagne de minerai d'argent, le Cerro Rico

Point de vue sur la montagne de minerai d’argent, le Cerro Rico

 

Les beaux balcons en bois de Potosi

Les beaux balcons en bois de Potosi

Eglise à Potosi

Petit bus de Bolivie

Petit bus très coloré avec tellement d’autocollant sur le pare-brise que je me demande comment il peut bien voir la route

 

Des vêtements très colorés, n'est ce pas ?

Des vêtements très colorés, n’est-ce pas ?

 

Empanadas potosina

N’oubliez pas de goûter au empanadas potosina (petit chausson fourré à la viande et aux légumes)

Sur la route, attention aux traversées de … Lama

En allant vers Uyuni, il y a les grandes plaines d’altitude. Un lieu propice à l’élevage de lama et à la plantation de quinoa de toutes les couleurs. Pour les plus chanceux, vous pouvez observer les vigognes qui sont de la famille de l’alpaga. Je les trouve bien plus élancées et gracieuses que les lamas.

Un prairie, un ruisseau, des lama... il manque juste un condor qui passe au dessus et la scène serait parfaite

Une prairie, un ruisseau, des lamas… il manque juste un condor qui passe au-dessus et la scène serait parfaite 🙂

 

Extrait de paysage

Extrait de paysage : quelques touches de végétal dans le minéral !

 

La marque Coca est présente partout même dans les lieux reculés

La marque Coca est présente partout même dans les lieux reculés

 

On connait le panneau : traversé de kangourou en Australie, ici c'est pour les lamas

On connait le panneau : traversé de kangourou en Australie, ici c’est pour les lamas

 

Effectivement, les lamas traversent la route

Effectivement, les lamas traversent la route. Le guide nous explique que c’est, en général, pour aller de l’autre côté …

 

Vigogne en Bolivie - Yabalex

Et voici la vigogne, le plus petit des camélidés. Espèce sauvage protégée

 

Quinoa rouge au premier plan

Sur les hauts plateaux, des immenses champs de quinoa. Au premier plan, du quinoa rouge

Un des plus beaux spectacle de la Nature au monde : le Salar de Uyuni !

La ville de Uyuni en Bolivie cache bien le spectacle qui va suivre car on dirait une vieille ville de far-west avec une large route centrale poussiéreuse. Ce que l’on remarque aussi, ce sont les 4×4 Toyota partout. C’est votre carrosse pour la découverte du Salar.

Une rue de Uyuni

Une rue de Uyuni

A 3700m d’altitude, après l’assèchement d’un lac préhistorique, il reste la plus grande surface de sel au monde soit 10 580 km². Un désert blanc à perte de vue. 

C’est immense, c’est inimaginable et ça devient magique grâce au reflet quand il y a un peu d’eau à la surface.

Salar de Uyuni, Bolivie - Yabalex

Il n’y a pas de mot pour ce spectacle !

Trou dans la couche de sel du salar

Petit trou dans la couche de sel qui a une épaisseur entre 2 et 120m

 

A coté d'un ancien hôtel en sel, un monticule à drapeaux - Bolivie

A côté d’un ancien hôtel en sel, un monticule à drapeaux

 

Des petites buttes de sel, de l'eau, des reflets

Des petites buttes de sel, de l’eau, des reflets, coup de soleil garanti

 

Salar de Uyuni, Bolivie - Yabalex

Avec de l’eau sur le sel et un coucher de soleil, l’instant est magique à photographier

Afin d’apprécier encore plus le spectacle, il faut prendre de la hauteur sur « l’île » d’Incahuasi. Une colline de corail recouverte de cactus de plus de 4m de haut. La carte mémoire a chauffé tellement les lieux sont photogéniques à souhait.

1/4 des mes photos de la Bolivie ont été faites au Salar.

Ile de Incahuasi - Yabalex

L’île de Incahuasi, une colline de corail au milieu du salar

 

Point de vue à 360° depuis le sommet de l'île

Point de vue à 360° depuis le sommet de l’île. Du sel à perte de vue.

 

Des cactus qui arrivent à 4m et un record à 12m

Des cactus qui atteignent  4 mètres de haut et un record à 12m

La Paz, la capitale de la Bolivie à 3650m d’altitude

La ville est dans une cuvette avec un plateau et des montagnes autour. Les familles aisées vivent dans le fond car la température est meilleure.

C’est une très grande ville (capitale administrative de la Bolivie) avec plus de 2 millions d’habitants, des buildings, des rues encombrées et très pentues, un réseau développé de téléphérique…

Beaucoup de choses à faire et à voir à La Paz :

Une cuvette énorme remplie de maisons et on voit bien le stade  - Bolivie

Une cuvette énorme remplie de maisons et on voit bien le stade olympique agréé le plus haut du monde

 

La Paz, Bolivie - Yabalex

Des immeubles au centre de La Paz

 

Les habitations enchevêtrées dans les pentes de La Paz

Les habitations les unes sur les autres dans les pentes de La Paz

 

La Plaza Pedro Domingo Murillo

La Plaza Pedro Domingo Murillo avec le palais présidentiel, le congrès et quelques pigeons.

 

Basilique Cathédrale de Notre Dame de la paix, de la plaza Murillo

Basilique Cathédrale de Notre Dame de la paix, de la plaza Murillo

 

Petit commerce

Même dans les grandes villes, des petites boutiques tenues par de vieilles dames

 

Rue de la Paz, Bolivie

Des rues étroites et en pente

 

Vu la pente et le terrain friable, il y a parfois de gros glissements de terrain

Vu la pente et la terre friable, il y a parfois de gros glissements de terrain

 

la vallée de la lune, La Paz - Yabalex

La vallée de la lune, un désert de stalagmites dans une montagne d’argile

 

Bolivienne au chapeau

J’adore le petit chapeau posé sur la tête

 

Le marché des sorcière à La Paz

Curiosité de la Paz : le marché des sorcières. On y trouve des objets rituels, des offrandes en tous genres comme par exemple des fœtus de lama

 

marché de Bolivie

Vous voulez un peu de couleur dans votre garde-robe ?

Et maintenant le PÉROU !

Yabalex à l'aéroport de Bolivie

A l’aéroport !

Nous sommes en mars 2020 et avec l’épidémie de covid-19 qui gagne rapidement l’Europe et doucement l’Amérique, le Pérou décide d’annuler les vols en provenance d’Europe sauf à passer 14 jours en quarantaine…
Tandis que les derniers vols pour quitter la Bolivie sont prévus demain.
Plus le choix, l’heure du long retour a sonné (27h de vol) :
La Paz – Santa Cruz (Bolivie)
Santa Cruz – Sao Paulo (Brésil)
Sao Paulo – Madrid (Espagne)
Madrid – Paris
Paris – Réunion

Et c’est le jour du confinement national !
Bye, je vais me reposer un peu maintenant…

Share

52 commentaires

  1. Pfuiiii trop valab ! Merci prou l’évasion.

    Tu n’es pas encore rentré ???? Ça va être galère non ?

  2. très beau reportage photo sur la Bolivie…Dommage pour le PEROU…….Il faut savoir partir au bon moment…………

  3. Bravo pour ces magnifiques photos et ce moment d’évasion passé à les contempler !

  4. Gonneaud Annie-Claude

    Fabuleux ! Un grand merci pour cette bouffée d’oxygène en cette période de confinement.On respire !!! Magnifiques photos, comme d’habitude. Commentaires ciselés, On en redemande !!! Je t’embrasse .

  5. Lenormand christian

    Bravo et superbe voyage et clichés
    Les photos sont le reflet visuel exact de tes souvenirs
    C génial

  6. très beau reportage ; avec ça, je voyage et je vois tout ! Depuis longtemps je « connais » -vias les doc. – Uyunii, mais là, les photos sont particulièrement réussies !
    Tous les animaux sont supers !
    J’attends la suite : le Pérou, j’ai hâte …..

  7. Tu es parti juste pour rater le confinement… Tu compte revenir quand ?
    Magnifiques photos, entre ce blanc total du lac de sel et les chatoyants tissus…
    Bravo Alexandre
    Sylvain

  8. Merci à Vous de nous faire voyager et profiter de telles splendeurs, c’est toujours un plaisir d’admirer vos photos

  9. Waouhhh… Hé bien, c’est canon. Les images sont top et donnent vraiment envie!
    J’imagine l’aventure et franchement je note sur mon carnet de route…

  10. Maryse GIMENEZ

    Merci pour ce merveilleux voyage, par temps de confinement du bonheur plein les yeux. Reposez vous bien et protégez vous bien.

  11. Ouaouh! Heureusement qu’il y a le confinement pour développer les photos et mettre en ligne!
    J’ espère que la mer de sel a pas abîme l’appareil? Bises et bravo.

  12. Jean Chassagne

    Un grand merci de nous faire rêver de cette façon. Les oiseaux sont très beaux et j’apprécie chaque photo.

  13. VERDIER EP PROTIN

    Merci beaucoup pour ces magnifiques photos et le partage. Une belle évasion en ce temps de confinement.

  14. Un beau reportage : la nature, les sublimes animaux, les boliviens…plein de couleurs: Merci! Et en même temps de si jolis commentaires du « guide » ….Merci!

  15. SAVIGNAT-BELHOTE

    Merci de ce voyage ! Splendides photos sensibles…

  16. Yves-Michel de Viviés

    Merci pour ce beau reportage qui me rappelle de beaux souvenirs dans ces grandioses Andes centrales.
    Le paresseux est, comme il se doit, dans son arbre favori, Cecropia sp. (peut-être obtusifolia ?… il y a plusieurs espèces en Bolivie).

    Bien amicalement.

  17. Chantal COSTA

    Merci pour ce partage. Magnifiques photos, cela fait envie. J’espère que tu vas bien. A bientôt

  18. Effectivement, c’est un vrai voyage que tu nous fais vivre à travers ces belles photos: sites, faune ,flore,architecture, us et coutumes locales. Du coup, tu m’as replongée dans mes cours de géographie à l’université( mes connaissances livresques).C’est trop super . Bon prochain voyage et autant de souvenirs à nous rapporter. Biz

  19. Ex tra or di naire. Tu dois avoir des souvenirs pour la vie plein la tête. Merciii pour ce voyage virtuel qui nous sort du confinement.

  20. Christian Léger

    Bravo pour ce reportage photo réussi à la limite du confinement ; ça donne envie d’y aller (quand l’armistice de la guerre contre le covid-19 sera signée !!)

  21. Magnifique voyage à travers ces belles photos !

  22. C’est juste… Sublime ! Merci pour cette évasion.
    C’est très beau ce que vous faites! Quel talent!

  23. Merci pour ce beau voyage en images !

  24. mikaël clain

    oté la yab.

    erci pour nous avoir fait voyager….demon ordi étant donné le confinement.
    effectivement tu as du vivre des moments magiques
    en espérant que tu as pu rentrer sans trop de retard….merci encore et à bientôt

    • Salut Mickaël, avec plaisir.
      Oui bien rentré, enchaînement de 5 avions et 4 pays (dont Espagne et France) et cela fait 15 jours donc j’ai pas ramené de cocovid 🙂

  25. Textes super agréables et photos magnifiques.
    Merci pour cette grande évasion.
    Que de pigeons devant le palais présidentiel!
    Faut-il y voir un signe?
    Amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.