Ravitaillement en vol

Hirondelle de bourbon en nourrissage - photo Yabalex
L’hirondelle de bourbon fait parti de ces oiseaux qui passent la plus grande partie de leur vie dans les airs. Comme ici, j’ai déjà assisté plusieurs fois au nourrissage des jeunes, directement en vol.
Cependant, l’hirondelle est un oiseau que l’on peut parfois voir posé sur un fils, contrairement à la salangane.

Share

5 commentaires :

  1. Oui en effet, la salangane est proche du martinet qui dort en plein ciel. Alors qu’on voit souvent l’hirondelle sur les fils après la pluie. A Saint Denis sur un axe La Source-Jamaïque. L’hirondelle est souvent aussi à proximité des élevages, car il y a des insectes et aussi elle a besoin de la boue que génèrent les animaux pour construire son nid, alors que la salangane utilise sa salive. Mais, question à laquelle je n’ai pas eu de réponse satisfaisante : l’hirondelle niche-t-elle à la Réunion ou va-t-elle nicher ailleurs, en Afrique? Ah, pour finir, le vol de la salangane est maladroit comme celui d’une chauve-souris, alors que celui de l’hirondelle c’est un régal d’ellipses, de rase-mottes à grande vitesse d’une précision inouïe.
    amicalement
    Jean-Pierre espéret

    • Oui, elle niche à La Réunion sur plusieurs sites connus des ornithos.

      • Ah, alors une photo de nid m’intéresse au plus haut point : utilisent-elles de la boue comme les autres hirondelles? Et dans ce cas on doit pouvoir les voir au sol en train de se remplir le bec.
        Un coin remarquable pour les démonstrations de voltige c’est le grand escalier des Camélias qui rejoint l’allée des cocotiers.
        amicalement

  2. J’en apprends des choses !!! J’ai vraiment du mal à imaginer qu’un animal, fusse un oiseau, puisse dormir en restant en vol ? C’est bien ce qui a été dit pour le martinet et la salangane ? Comment peuvent-ils sauvegarder de l’énergie surtout qu’ils en consomme beaucoup !!!

  3. La Salangane, non je ne crois pas, mais les martinets dorment dans les courants d’air ascendants. Ils ne sont à terre que pour la couvaison. Je vous recommande les n°78 et 79 de La Hulotte (www.lahulotte.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.