Le Bellier (Tisserin gendarme)

Bellier mâle sur son nid 974- Tisserin gendarme - Yabalex

La première chose à retenir est l’orthographe du nom Bellier avec 2L. Et non pas bélier comme le mâle du mouton ! Bééééééé

C’est très simple, le tisserin gendarme est un oiseau d’Afrique du sud qui a été introduit sur l’île.

La première colonie s’est installée dans la cour de monsieur BELLIER.

On peut associer au tisserin les adjectifs suivants : grégaire, anthropophile, habile, bruyant, agité et tellement intéressant.
Grégaire, le tisserin gendarme vit et niche en colonie d’une dizaine à plus d’une cinquantaine de nids.
Anthropophile (et comme l’indique son nom anglais « village weaver »), il s’installe à proximité des activités humaines.
Habile, il tisse son nid en forme de boule avec un couloir d’entrée en dessous.
Bruyants, bien accrochés sous leur nid, dès qu’une femelle approche, tous les mâles donnent de la voix en se dandinant tête en bas.
Agité, il suffit d’observer pendant 5 minutes une colonie pour se rendre compte que ça bouge dans tous les sens : aller/retour pour se nourrir, pour construire le nid, pour se chamailler, pour poursuivre une femelle, … etc
Et bien sûr, très intéressant à regarder pour essayer de comprendre les interactions, pour voir un nid prendre forme en moins d’une journée, pour apprécier les parades et le vol de matériaux chez le voisin 🙂

Bellier femelle - tisserin gendarme -photo Yabalex

Le bellier se nourrit de graines mais parfois on le surprend suspendu à un fruit.

On l’observe sur le littoral un peu partout et dans les hauts, souvent dans des ravines et sur des bambous.

oizo bellier (belier) accroché sous son nid - Yabalex

Dans l’ouest, sur les filaos, vous pouvez observer une espèce qui fait des nids quasiment identiques mais ils sont plus petits. Ils appartiennent à une espèce d’oiseaux introduits récemment : le travailleur à bec rouge.

N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne Youtube et à partager la vidéo avec ceux qui aiment la Nature. Merci !

———————————————————————————-

La fiche du bellier sur le site de la SEOR

Si vous avez trouvé un oisillon, mettez-le en hauteur à l’abri des chats et ses parents viendront le nourrir.

Vous avez trouvé un papangue, un pétrel ou un autre oiseau marin, mettez-le dans un carton aéré sans le nourrir et téléphonez à la SEOR : 0262.20.46.65

Share

3 commentaires :

  1. Sylvain BENUSIGLIO

    Comme d’habitude, c’est magnifique !

  2. MONTET Georges

    Excellent l’élaboration du nid de l’oiseau bellier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.